La différence entre les œufs et les œufs bios sur le marché européen

Il y a différents critères qui entrent en considération dans la production des œufs bio.

Les installations dans lesquelles les poules grandissent doivent être conçues pour que celles-ci puissent avoir un comportement le plus naturel possible : se reposer, creuser, picorer, prendre un bain de sable et se promener. Les poules doivent avoir un accès aux pâturages pendant au moins un tiers de la journée et avoir une période de repos ininterrompue, sans lumière, de huit heures.


La quantité maximale de poules

La quantité maximale de gallinacé est fixée à 3000 par poulailler, ou 6 par m². Cet espace est toujours insuffisant à mon goût, mais il est néanmoins largement supérieur à celui des élevages industriels. Les poulaillers bio permettent une arrivée d’air frais ainsi que de la lumière naturelle.


Les graines utilisées

Les graines doivent être fabriquées conformément aux normes de l’agriculture biologique et être cultivées localement. Les OGM ne sont pas autorisés, tout comme les additifs synthétiques et les antibiotiques.

Voici quelques critères qui permettent de labelliser des œufs bios. N’oubliez pas que ce que je viens d’écrire n’est que le minimum ! Rien ne remplace les bons œufs frais de votre voisin fermier. En résumé : achetez des œufs chez un agriculteur local, où les poules courent en liberté et à l’extérieur. Vous pouvez également vous lancer dans un petit élevage de poules à la maison.